Partager cette page :

YouTube, je t’aime, Moi non plu …

Ça aurait pût être le titre de cet article.

Mon histoire avec YouTube dure depuis 4 ans et elle est remplie de passion, de joies et de déception.

Tout commence en 2015 au moment où je poste ma première vidéo sur la chaîne YouTube du blog, Travailler à domicile.

Je travaille depuis 1 mois sur le blog de cette chaîne et mes nouveaux compagnons de travail m’encouragent à publier des vidéos sur YouTube.

Mes débuts sont difficiles, car je ne suis pas à l’aise dans cet exercice et surtout je ne me sens pas légitime.

Je viens de me reconvertir dans les métiers du web.

Je découvre à peine le blogging.

Et parler devant une caméra pour donner des conseils dans un domaine où je débute me semble mal placé.

Entre l’été 2015 et fin 2016, je poste sans prétention une vidéo par semaine sur la chaîne Travailler à domicile.

Je crée notamment une série « Formation gratuite pour devenir auto entrepreneur » qui génère beaucoup de vues et d’abonnés pour la chaîne.

Malgré des résultats positifs, ce n’est pas la chaîne YouTube qui génère le plus de résultats.

Dans la même période, tous les jours je publie un article sur le blog travailler-a-domicile.fr et mes résultats sont impressionnants.

Je fais passer le blog de 1500/2000 visiteurs par jours à 6000 et son chiffre d’affaires explose complètement.

Mais fin 2016, début 2017, je dois prendre un tournant.

Je ne suis ni propriétaire du blog travailler à domicile ni propriétaire de sa chaîne YouTube associé.

En fait je travaille comme prestataire externe pour l’agence propriétaire de ce blog et cette chaîne.

Et j’ai pour mission de les développer en plus d’autres travaux que je dois effectuer pour l’agence.

Et justement, début 2017, l’agence décide de ralentir mon activité sur le blog travailler à domicile et me demande de créer un autre blog : Les nouveaux entrepreneurs.

En 2017, c’est la mode YouTube et internet est rempli de marketeurs qui disent gagner beaucoup d’argent grâce à leur chaîne YouTube.

Et le propriétaire de l’agence pour qui je travaille me demande alors de changer le nom de la chaîne Travailler à domicile en Les nouveaux entrepreneurs pour développer un nouveau business.

Il me demande aussi de poster 3 fois par semaine minimum des vidéos sur la chaîne YouTube.

Le succès est presque immédiat en termes de vues et d’abonnements.

De mars à août 2017, la chaîne YouTube Les nouveaux entrepreneurs passe de 3000 à 7500 abonnés.

Pour chaque vidéo que je poste, j’enregistre des centaines de vues.

Mais malheureusement, ces résultats ne sont qu’un écran de fumée.

J’ai beau reproduire le même modèle économique que j’ai mis en place sur le blog travailler à domicile, le chiffre d’affaires ne décolle pas.

La chaîne à de plus en plus d’abonnés, de plus en plus de vues, je passe beaucoup de temps à travailler dessus, mais l’argent ne tombe pas.

Et pendant ce temps, le blog travaillé à domicile continue de générer des revenus importants alors que je ne m’en occupe qu’un jour par semaine.

En septembre 2017, la personne pour qui je travaille décide de mettre en pause le projet les nouveaux entrepreneurs.

Il me demande de travailler de nouveau sur le blog travailler à domicile.

Fin 2017, la chaîne YouTube Les nouveaux entrepreneurs reprend son nom initial Travailler à domicile.

Début 2018, j’arrête de travailler pour mon client.

Au moment où je vous parle, presque 1 an et demi après mon départ, je sais que les actions que j’ai mises en place sur le blog travailler à domicile continue de générer des revenus.

Je sais aussi que la dernière vidéo que j’ai postée sur la chaîne YouTube Travailler à domicile a dépassé les 220 000 vues.

Et cette chaîne YouTube a même atteint les 11 000 abonnés.

Mais je sais aussi qu’elle ne génère presque aucun revenus.

faut-il mieux creer un blog ou une chaine YouTube ?

YouTube pour l’ego, le blog pour l’argent

Et le voilà le problème, j’ai presque autant travaillé sur le blog travailler à domicile que sur sa chaîne YouTube.

Et les résultats sont radicalement différents.

D’un côté, le blog à généré et génère encore un chiffre d’affaires important tous les mois.

De l’autre côté, la chaîne YouTube n’a jamais rien apporté en termes de résultat financier.

Elle a simplement satisfait mon ego et celui du propriétaire de l’agence pour qui je travaillais.

Vous pensez que j’en ai fini avec mon histoire avec YouTube se termine là ?

Et bien non, elle ne s’arrête pas là.

Pour des résultats similaires, il faut 50 fois plus de vues sur YouTube qu’avec un blog

J’ai crée Formation Business en Ligne en novembre 2018.

Et au début, j’avais la ferme intention de ne me concentrer que sur le blog.

Convaincu que mes chances de réussir se trouvaient là.

Mais fin janvier 2019, il m’a pris l’envie de revenir sur YouTube et de lancer un test.

Ce test avait pour objectif de déterminer l’impact que pourrait avoir une publication par jour sur YouTube sur mon business.

Au moment où je vous parle, cela fait 2 mois que je publie tous les jours une vidéo sur YouTube et dans le même temps un article sur mon blog.

Et les résultats qui ressortent de ce test sont impressionnants.

Sur le dernier mois, j’ai eu 6511 vues sur YouTube.

Et sur ces 6511 vues, seulement 21 personnes se sont inscrites à ma mailing liste.

C’est très peu.

Dans le même temps, Google a commencé à indexer mon blog et m’a attiré 139 personnes.

Et sur ces 139 personnes, j’ai eu 16 inscrits.

Presque autant que pour YouTube alors que j’ai eu presque 50 fois moins de vues.

Et le problème, c’est que faire mes vidéos, c’est ce qui m’a pris le plus de temps ces derniers 30 jours.

Si je suis la règle du 80/20, je dois donc arrêter de faire des vidéos YouTube, car l’action n’est pas du tout rentable.

Ou alors je dois le faire différemment.

Parce que faire des vidéos, cela a un avantage qui est difficilement quantifiable.

Quand des visiteurs arrivent sur mon blog, ils me voient en vidéo.

Et cela donne à mon blog un aspect plus humain.

Mes visiteurs savent qui je suis.

Ils connaissent mon visage, le son de ma voix et même un petit peu de ma vie.

Et c’est important.

Est-ce que mon histoire avec YouTube se termine là ?

Mon idée, c’est de ne plus continuer à utiliser YouTube pour essayer de me faire connaître.

Mais simplement comme support pour héberger mes vidéos.

De temps à autre, j’ai besoin de faire des vidéos pour vous expliquer certaines choses.

Comme un tutoriel avec capture d’écran ou un concept que je dois schématiser.

Et c’est dans ce sens que je vais utiliser YouTube dès maintenant.

En complément de mes articles de blog.

Parce qu’il est clair qu’après analyse des statistiques que j’ai récoltées depuis maintenant plus de 3 ans, un blog est beaucoup plus puissant qu’une chaîne YouTube.

Encore faut-il travailler dur dessus pour qu’il apporte beaucoup de valeur à ses visiteurs et qu’il soit bien référencé sur Google.

C’est la direction que je prends.

Je continue à publier 1 article par jour sur mon blog mais je m’éloigne de YouTube.

À partir d’aujourd’hui, je ne publierais plus qu’un vidéo par semaine sur YouTube.

Je continue aussi à être présent tous les jours sur les autres réseaux sociaux comme Instagram et Facebook.

Mais mon choix et ma prise de position sont clairs.

C’est mon blog que j’aime le plus et c’est lui que j’ai le plus envie de développer.

À demain

Raphaël

 

 

Recevez plus d’une heure de formation par semaine

Tous les jours, recevez un email qui contient des stratégies à recopier et des tutoriels en vidéo.

Et apprenez à attirer du trafic sur votre site et à vendre vendre vos produits.

C’est gratuit en indiquant votre adresse email maintenant :

Je respecte votre vie privée et votre adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. En vous inscrivant ici, vous recevrez 1 email par jour contenant des conseils pour développer votre business en ligne. Si vous souhaitez recevoir uniquement le livre et ne pas recevoir les emails, vous pouvez vous désabonner à tout moment. Pour plus d'informations, voir la page de mentions légales

Recevez gratuitement plus d’une heure
de formation par semaine

Et apprenez à attirer du trafic sur votre site

et à vendre vos produits